Le Mai Tai

Mai Tai
Boisson très prisée à Hawaï… Ce cocktail y est servi décoré d’un parasol piqué sur le morceau d’ananas afin de garder le verre à l’ombre.
C’est d’ailleurs cette recette qui a lancé la mode des petits parasols, dont beaucoup en ont oublié l’utilité.

Le classique Mai Tai est un cocktail inoubliable, si on utilise un bon rhum et le jus d’un citron vert frais. Beaucoup de pâles imitations de l’original existent, produisant des maux de tête terribles et ainsi lui donnant une mauvaise réputation.

Le nom sonne polynésien mais il a été inventé en 1944 à Oakland (Californie) par Victor Bergeron (dit « Trader Vic ») restaurateur légendaire Californien, dans son propre restaurant.

En 1944, suite au succès de différents rhums des îles, il s’est dit qu’un cocktail digne devrait naître. Il a pris un vieux rhum jamaïcain qu’il a voulu assaisonner avec du citron vert frais et une subtile saveur d’amande. Un soir, derrière son comptoir, il s’est concentré et en a conçu deux qu’il a aussitôt offert à ses deux amis tahitiens présents: Eastham et Carrie Guild. Carrie à pris une gorgée et a dit « Mai tai roa ae », ce qui veut dire approximativement « Le meilleur du monde » en tahitien : de la est venu le nom.

Peu de temps après, il prouva encore une fois ses talents de mixologiste en développant le cocktail « El Diablo ».

Victor Bergeron a souhaité être retenu comme étant à l’origine du Mai Tai juste avant de décéder suite à un ulcère aggravé par les multiples tentatives d’appropriations. Avant de mourir il dit que quiconque qui dira que ce n’est pas lui qui l’a conçu ne serait qu’un looser.

 

 

 

Pour faire un bon Mai Tai, il vous faut un verre soit Tulipe, soit hurrican ou tempète, un shaker,
3 cl de rhum blanc,
3 cl de rhum ambré,
2 cl de triple sec (cointreau, grand marnier),
1 cl de sirop de sucre de canne,
3 cl de jus de citrons verts,
1 cl de sirop d’orgeat.
Frappez tous les ingrédients durant une quinzaine de secondes avec 5 ou 6 glaçons, puis versez en filtrant dans le verre rempli de glace.
Décorez avec une cerise confite, une tranche d’orange ou d’ananas et un petit parasol.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.