Le Pick Me Up

pick me upOn sait moins de chose sur ce cocktail que sur son créateur, c’est encore Harry Mac Elhone qui l’inventa en 1925, et on ne sait rien de plus sur ce cocktail.

Par contre, on sait que cela faisait 2 ans qu’Harry avait reprit le « New York Bar » à Paris, il a d’ailleurs racheté ce bar le 8 février 1923, c’est à dire le jour de la naissance d’Andy son fils, qui suivra le chemin de son père.

Devenu le « Harry’s New York Bar », ce lieu allait rapidement devenir l’endroit légendaire où se retrouveraient des expatriés célèbres et ou furent inventés, et mixés des cocktails éternels comme le Bloody Mary, le Blue Lagoon, le White Lady… dans un esprit joyeux et chaleureux.

Pour exemple, en 1924, Mac Elhone fit apparaître dans le Herald Tribune un petit encadré stipulant: « Just tell the taxi driver: Sank Roo Doe Noo and get ready for the worst! ». Cette phrase devant permettre à tout anglophone de se faire acheminer au « 5, rue Daunou et soyez prêt pour le pire! »

 

Donc Pour faire un bon Pick me up, vous versez, dans Shaker :

1 cl de jus de citron (ou le jus d’un ½ citron),

3 cl de cognac,

1 cl de grenadine,

Frappez avec 5 ou 6 glaçons pendant une quinzaine de secondes,

puis versez, en retenant les glaçons, dans un flûte à champagne,

allongez le tout au champagne.

 

Pour les Variantes : remplacez le citron par 3 cl de jus d’orange pour une version moins acidulée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.