Le Pink Lady

Pink LadyUne recette qui fait aimer le gin à ceux qui auparavant n’arrivaient pas à le boire… un mariage d’ingrédients judicieux qui en fait un cocktail sucré-acide parfait.

Très prisé dans les restaurants très chics!

Inventé en 1932, grâce à son nom, la couleur, les ingrédients, et la texture, le « Pink Lady » est une boisson très féminine. Favori des dames de la haute société des années 30, et au même titre que le Cosmopolitan, le Pink Lady à beaucoup participé à la mode des « Girl drinks » (boissons pour filles), permettant d’ouvrir les bars aux dames, qui étaient fréquenté exclusivement par des hommes, aidant à la dissolution de l’image « macho » du bar.

L’écrivain/barman Jack Townsend confirme cette hypothèse dans son Bartender’s Book de 1951.

 

Pour faire un bon Pink Lady, versez dans un Shaker :

4 cl de gin,

2 cl de jus de citrons,

1/2 cl de grenadine,

1 blanc d’œufs,

1 cuillère à café de crème liquide,

Ajoutez deux ou trois glaçons, frappez jusqu’à la fonte complète de la glace, puis versez le tout dans un verre à martini.

 

Pour les Variantes : Il n’y en a pas, mais petit conseille : utilisez de préférence une crème légère (15%). Pour le décor ajoutez une cerise confite ou givrez le verre au sucre grenadine.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.