Le Pink Lady

Pink LadyUne recette qui fait aimer le gin à ceux qui auparavant n’arrivaient pas à le boire… un mariage d’ingrédients judicieux qui en fait un cocktail sucré-acide parfait.

Très prisé dans les restaurants très chics!

Inventé en 1932, grâce à son nom, la couleur, les ingrédients, et la texture, le « Pink Lady » est une boisson très féminine. Favori des dames de la haute société des années 30, et au même titre que le Cosmopolitan, le Pink Lady à beaucoup participé à la mode des « Girl drinks » (boissons pour filles), permettant d’ouvrir les bars aux dames, qui étaient fréquenté exclusivement par des hommes, aidant à la dissolution de l’image « macho » du bar.

L’écrivain/barman Jack Townsend confirme cette hypothèse dans son Bartender’s Book de 1951.

 

Pour faire un bon Pink Lady, versez dans un Shaker :

4 cl de gin,

2 cl de jus de citrons,

1/2 cl de grenadine,

1 blanc d’œufs,

1 cuillère à café de crème liquide,

Ajoutez deux ou trois glaçons, frappez jusqu’à la fonte complète de la glace, puis versez le tout dans un verre à martini.

 

Pour les Variantes : Il n’y en a pas, mais petit conseille : utilisez de préférence une crème légère (15%). Pour le décor ajoutez une cerise confite ou givrez le verre au sucre grenadine.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.